Lions Lions Clubs International MD-112 Belgium

Lions Club ARLON

Contact club | Dernière mise à jour : 05/10/2018

Historique

Lions

 

 

 

D’Arlon à l’Europe

Cinquante ans d’amitié
    
            « […] notre vie n’est proprement humaine que s’il y a en elle de la lenteur. […] et les  grandes œuvres, et les grandes joies, 
ne se font et ne se goûtent pas en courant. »
                                                                                      Jacques Leclercq, 
Eloge de la paresse
 
Fort de cette citation, il conviendrait d’emblée de s’arrêter. Mais cela ferait un peu court.  Optons donc, plus raisonnablement, pour la flânerie, occupation à laquelle l’amitié se prête volontiers.
Au Lions Club Arlon, l’amitié est une vertu faite essentiellement de simplicité, de gaieté (jusqu’à l’un ou l’autre mémorable chahut), de pluralisme dans les activités culturelles et d’efficacité dans l’action sociale.
Veuillent les esprits subtils -toi, vous, elles- se rassurer : chez les Lions arlonais, la simplicité n’exclut évidemment pas la distinction, la gaieté n’est pas le contraire de la gravité, la culture implique bon sens et sens critique.  Quant à l’action sociale, elle est volontiers discrète et gratifiante.  Exemple parmi bien d’autres : en 1983, l’ASBL « Comité de réinsertion sociale de l’arrondissement judiciaire d’Arlon » recevait un chèque de 275.000 FB offerts par l’œuvre nationale des Lions Clubs belges.
Puis, surtout, l’amitié est diverse. Et c’est sur la diversité qu’on construit.
Cinquante ans d’amitié, à commencer par l’héritage que nous ont légué nos Lions défunts… Sans doute se reconnaîtraient-ils dans la prose ci-dessus. En tout cas, ils seraient indulgents. Car l’héritage est riche en bonté. Et parce qu’elle n’a rien de mièvre, la bonté ne va pas sans courage dans l’engagement au service de la Cité. Telle reste, proche, précise et fidèle, la mémoire de nos disparus.
*
D’Arlon à Ostende : « Ce qui compte avant tout, ici comme ailleurs, ce sont les hommes, notre espoir le plus sûr. » Cette phrase fut prononcée dans le chef-lieu de la belle province par le Roi Baudouin. On suggérera que chaque membre du « Multiple District 112 –Belgium » la fasse sienne. Sereinement. Chaleureusement.
Cinquante ans d’amitié ne vont pas davantage sans évoquer le jumelage, en 1961, avec le LC Saint-Dié. Déjà la solidarité face aux immenses souffrances de la « dernière » guerre avait jumelé nos deux villes. A leur tour, les Lions vosgiens et arlonais allaient fraterniser. Ce fut une fraternité authentique et enthousiaste. Elle vient de se donner un nouvel élan.
En 1965 - précisément le 11 novembre- était fondé l’Interclub Quatuor qui regroupait au début les clubs de Luxembourg, Esch-sur-Alzette, Trèves, Mittelmosel, Longwy et Arlon.  Etaient encore brûlantes alors les cendres du monstrueux mariage de Hitler avec les foules allemandes. Seul jalon nécessaire et visionnaire, le rapprochement entre démocrates.  Une revue commune naquit, dont le titre bilingue révélait tout : Trait d’union / Bindestrich. Il faudrait compter le nombre d’articles substantiels ayant convergé depuis les quatre pays de la Grande Région vers l’unique « boîte postale » rédactionnelle du 108, avenue du X Septembre à Luxembourg.
L’Interclub Quatuor s’est élargi. Et si l’Europe «  est toujours à faire » (Albert Camus), le credo transfrontalier des Lions fondateurs aura eu, dès les années décisives, une force attractive digne de l’Ode à la joie…
*

On aura tenu à ce que les présentes lignes soient empreintes de modestie, de modération. Il est dès lors temps de conclure. Ce sera en appliquant paresseusement l’exhortation du sage Jacques Leclercq : « Avez-vous remarqué que, pour admirer, il faut s’arrêter ? »

                                                                             Julien Bestgen

 

Dates marquantes de la vie du Club
·         Formation du club en 1958
·         Filleul du LC Liège Sart Tilman
·         Remise de charte le 21 mai 1960
·         Jumelé avec le LC Saint-Dié les 17 et 18 juin 1961 (La remise de charte de Saint-Dié des Vosges a eu lieu le 30 mai 1959)
·         Club contact: LC Saint-Trond depuis septembre 1975
·         Membre fondateur de l'Interclub Quatuor le 11 novembre 1965 avec les LLCC Luxembourg, Esch, Longwy, Mittelmosel et Trèves
Parrain des Lions Clubs
·         La Gaume-Virton en avril 1968,
·         Neufchâteau en octobre 1970,
·         Athus Lorraine en avril 1975,
·         Attert - Val d'Attert en juin 1996.
Co-parrain des Lions Clubs
·         Haute Ardenne en septembre 1964,
·         Forêt d'Anlier en juin 1973
·         Arlon Comtesse Ermesinde en octobre 1998
Cérémonies de gala de la remise de charte
·         20ème: le 31.05.1980
·         25ème: le 01.06.1985
·         30ème: le 12.05.1990 
·         40ème: le 20.05.2000
·         50ème: le 20.11.2010